En quoi consiste la technique du LASIK ?

Publié le : 12 octobre 20225 mins de lecture

La technique du LASIK consiste à corriger les erreurs de réfraction de l’œil en remodelant la courbure de la surface de l’œil à l’aide d’un laser. Le LASIK est une technique relativement récente, qui a été mise au point dans les années 1990.

Les principes de l’opération au Lasik

La chirurgie de l’œil au LASIK est une technique qui permet de corriger les erreurs de réfraction telles que la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme. C’est une intervention chirurgicale qui se fait sous anesthésie locale et dure environ 15 minutes. Le principe de l’opération au LASIK est de remodeler la courbure de la surface de l’œil pour que les rayons lumineux se focalisent directement sur la rétine et non en avant ou en arrière. Pour cela, on utilise un laser Excimer qui vaporise les tissus de l’œil en fonction de la correction nécessaire. Le LASIK est une technique fiable et sûre qui a fait ses preuves. Les résultats sont excellents dans la majorité des cas et les complications sont rares. Suivre ce lien pour en savoir davantage sur les différentes interventions chirurgicales effectuées sur les yeux.

Qu’est-ce qu’une photoablation ?

Le LASIK est une technique qui se fait en deux étapes : la photoablation et la rétention de la cornée. La technique du LASIK est très précise et permet de corriger les défauts visuels sans altérer la qualité de la vision. La photoablation consiste à enlever une fine couche de tissu de la surface de la cornée. Cette couche est ensuite retirée et la surface de la cornée est ainsi lisse. La rétention de la cornée permet de maintenir la forme de la cornée et de la protéger contre les éventuelles infections.

Contre-indications à l’opération au Lasik

Le LASIK est une technique chirurgicale permettant de corriger les erreurs de réfraction tels que la myopie, l’astigmatisme et l’hypermétropie. Elle est réalisée sous anesthésie locale par un ophtalmologiste et dure environ 20 minutes. Cependant, le LASIK n’est pas recommandé pour tout le monde et il existe certaines contre-indications à cette technique.

Les contre-indications absolues au LASIK sont :

  • L’âge : le LASIK n’est pas recommandé chez les mineurs car leur système de réfraction est encore en cours de maturation.
  • La grossesse : la grossesse est une contre-indication absolue au LASIK car les modifications hormonales peuvent affecter la réfraction de l’œil.
  • Le diabète : le diabète est une contre-indication au LASIK car cette maladie peut affecter la cicatrisation de la cornée.
  • Les maladies oculaires : certaines maladies oculaires telles que la cataracte, la glaucome, la rétinite pigmentaire ou la dégénérescence maculaire peuvent être des contre-indications au LASIK.

Les contre-indications relatives au LASIK sont :

  • La kératoconus : il s’agit d’une maladie oculaire progressive qui provoque une déformation de la cornée. Le LASIK n’est pas recommandé chez les patients atteints de kératoconus car cette maladie peut s’aggraver après la chirurgie.
  • Le pterygium : il s’agit d’une prolifération de tissu conjonctival sur la surface de la cornée. Le LASIK n’est pas recommandé chez les patients atteints de pterygium car cette maladie peut s’aggraver après la chirurgie.
  • L’herpès oculaire : il s’agit d’une infection oculaire causée par le virus de l’herpès. Le LASIK n’est pas recommandé chez les patients atteints d’herpès oculaire car cette maladie peut s’aggraver après la chirurgie.

Les effets secondaires possibles

Le LASIK est une procédure chirurgicale qui est censée corriger la myopie, l’astigmatisme et l’hypermétropie. Cependant, comme toute autre procédure chirurgicale, le LASIK comporte des risques et des effets secondaires potentiels. Les effets secondaires les plus courants du LASIK sont la sécheresse oculaire, les maux de tête, la vision floue et les changements d’humeur. Les effets secondaires les plus graves du LASIK peuvent inclure la perte de vision, la cécité, la cataracte, la glaucome et la rétinite pigmentaire.

Plan du site