Est-il possible de perdre la vue subitement ?

Publié le : 12 octobre 20225 mins de lecture

L’acuité visuelle est un attribut précieux de la vie quotidienne que beaucoup d’entre nous prennent pour acquis. Pourtant, la vue est fragile et peut être facilement endommagée ou même perdue. La perte de vue peut être temporaire ou permanente et peut être causée par divers facteurs, notamment les accidents, les maladies ou le vieillissement. La perte de vue subite est un type particulier de perte de vue qui peut être particulièrement perturbante et inquiétante. Heureusement, dans la plupart des cas, la perte de vue subite est temporaire et n’a pas de conséquences permanentes.

La différence entre vision trouble et perte de la vision

La différence entre vision trouble et perte de la vision est qu’avec la vision trouble, on peut toujours voir, mais la qualité de la vision est diminuée. La perte de la vision, quant à elle, signifie qu’on ne voit plus du tout. La perte de la vision peut être due à diverses causes, comme une maladie oculaire, un accident, une blessure ou le vieillissement. La vision trouble, quant à elle, peut être causée par des problèmes de la vue, comme la myopie, l’hypermétropie ou la presbytie.

Les causes les plus fréquentes de perte de vision

Il est possible de perdre la vue subitement, mais cela est rare. La plupart des cas de perte de vision sont dus à des facteurs progressifs, tels que la cataracte, la glaucome ou la dégénérescence maculaire. Les causes les plus fréquentes de perte de vision sont : la cataracte, le glaucome, la dégénérescence maculaire, la rétinopathie diabétique et l’hypertension artérielle. La cataracte est la cause la plus fréquente de perte de vision chez les personnes âgées de plus de 55 ans. Le glaucome est la deuxième cause de perte de vision chez les personnes âgées de plus de 40 ans. La dégénérescence maculaire est la troisième cause de perte de vision chez les personnes âgées de plus de 60 ans. La rétinopathie diabétique est la quatrième cause de perte de vision chez les personnes âgées de plus de 40 ans. L’hypertension artérielle est la cinquième cause de perte de vision chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Les causes moins fréquentes

Des cas graves de perte de vision subite ont été rapportés chez les patients atteints de certaines maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, la polyarthrite rhumatoïde et le lupus érythémateux disséminé. D’autres causes moins fréquentes de perte de vision subite incluent les accidents vasculaires cérébraux, les tumeurs cérébrales, les anévrismes et les hémorragies intra-oculaires.

La consultation en urgence et les examens réalisés

Il existe plusieurs types d’urgences ophtalmologiques. La perte de vision est l’un d’entre eux. Si vous perdez la vue, même temporairement, vous devriez consulter un ophtalmologiste dès que possible. Les autres symptômes d’une urgence ophtalmologique incluent la douleur oculaire, le décollement de la rétine, la baisse de la vision, les changements dans la couleur des yeux, les symptômes allergiques oculaires graves, les coupures ou les lésions oculaires. Les examens que votre ophtalmologiste peut réaliser pour diagnostiquer une urgence ophtalmologique incluent une évaluation de la vision, une dilatation de l’œil, une biométrie, une photosensibilité, un examen de la rétine et une évaluation de la pression oculaire.

Un traitement qui peut faire revenir la vision

Un traitement expérimental, développé par des chercheurs américains, pourrait faire revenir la vision aux personnes atteintes de cécité aiguë. Le traitement, qui a été testé sur des rats, consiste en une injection d’un facteur de croissance nerveuse dans l’œil, suivie d’une stimulation électrique du nerf optique. Les rats ont été aveugles pendant deux semaines, puis ont subi le traitement. Après seulement trois jours, ils ont montré des signes de récupération de la vision. Les chercheurs ont également testé le traitement sur des souris atteintes de cécité due à une maladie dégénérative de la rétine, et ont constaté que le traitement était efficace dans ce cas également.

Le traitement est encore expérimental et n’a pas été testé sur des humains, mais les chercheurs espèrent que cela pourra un jour aider les millions de personnes atteintes de cécité.

Plan du site